Etude : les TPE et PME surestiment leur niveau de protection face aux cyberattaques

20 février 2022

4.5/5 - (2 votes)

Selon une étude Xefi menée en décembre 2021, les chefs de TPE et PME auraient une mauvaise perception des risques liés à la cybersécurité. En effet, 75% d’entre eux estiment que leur entreprise a peu de chance d’être attaquée. Pourtant, les cyberattaques augmentent drastiquement ces dernières années et visent majoritairement ces structures, bien moins protégées que les ETI et Grandes entreprises. Cyber Preventys vous révèle les chiffres principaux de cette étude effectuée auprès de 400 chefs d’entreprises et vous conseille sur les mesures à prendre.

Une mauvaise perception des risques et des coûts

Depuis 2020, les attaques informatiques ont explosé : vol de données, rançongiciel et divers sabotages menacent chaque jour les organisations.

Les petites structures d’entreprises, notamment les TPE et PME, sont les plus touchées par ces cyberattaques. En effet, elles ont bien souvent mis en place peu de dispositifs de protection et sont totalement vulnérables. Les cyberhackers l’ont bien compris. C’est pourquoi ces entreprises constituent des cibles de choix et des proies facilement atteignables.

Presque tout le monde se croit à l’abri de ce genre de menace. La preuve avec ce chiffre : 75% des chefs d’entreprise estiment que leur société présente un faible risque d’être attaquée. Ils se pensent donc suffisamment protégés et ne mesurent pas le risque auquel ils sont confrontés. Pourtant, sur les 400 entreprises interrogées lors de cette étude, 104 avaient déjà subi une cyberattaque.

La menace est donc à prendre au sérieux, au vu de l’explosion des attaques. Une fois qu’un incident survient, il est souvent déjà trop tard.

Les outils de protection utilisés

Toutes les entreprises interrogées disposent d’au moins un outil de protection de cybersécurité. La majorité possède un antivirus, un pare-feu ou une sauvegarde de données internes. En revanche, à peine la moitié utilise un VPN, un réseau virtuel privé permettant de crypter ses données et de sécuriser sa connexion. Il en est de même pour les sauvegardes externalisées qui ne sont utilisées que par 60% des TPE et PME, un chiffre encore trop faible.

Par ailleurs, 61% de ces chefs d’entreprise ont mis en place un programme de sensibilisation à la cybersécurité de leurs collaborateurs, ce qui constitue déjà une bonne barrière de protection. En effet, sachant que 90% des menaces surviennent par e-mail, le fait d’augmenter la vigilance des utilisateurs permettrait de contrer déjà une bonne partie des attaques.

Globalement, ces entreprises s’imaginent suffisamment protégées, accompagnées et sensibilisées à la cybersécurité (74%).

Quelques recommandations pour sécuriser votre TPE ou PME

L’ANSSI a publié un guide pour les TPE et PME, en partenariat avec la direction générale des entreprises (DGE) et cybermalveillance.fr. Regroupant 12 questions essentielles pour la sécurité des entreprises, il apporte des réponses élémentaires à la cybersécurité des entreprises. Vous y trouverez des recommandations pour protéger votre entreprise.

 

Vous avez besoin de renforcer votre sécurité informatique mais ne savez pas par où commencer ?

N’hésitez pas à contacter nos experts. Ils sauront vous conseiller sur la meilleure protection adaptée à vos besoins.

Nous contacter

4.5/5 - (2 votes)
4.5/5 - (2 votes)