Pourquoi faire un audit de parc informatique ?

15 juin 2021

4.7/5 - (3 votes)

Faire un audit de parc informatique permet de garder votre environnement de travail opérationnel tout au long de l’année. Cyber Preventys vous explique l’intérêt et les éléments à auditer dans cet article.

Pourquoi faire un audit de parc informatique ?

Comme l’audit de sécurité, un audit de parc informatique est crucial pour assurer le bon fonctionnement de votre entreprise.

Afin d’éviter une rupture de la chaîne de production, une fuite de données ou des incidents de sécurité, votre entreprise doit mettre en place des actions de maintien opérationnel de ses systèmes et réseaux.

Rappelons au passage que selon l’étude de l’assurance Allianz, la cybersécurité est le premier sujet de préoccupation des TPE, PME et grands groupes en France en 2021.

Ces actions doivent prendre en compte l’ensemble des ressources informatiques utilisées par votre entreprise. Le matériel informatique comme les postes de travail, imprimantes, sauvegardes, téléphonie, infrastructures serveurs et réseaux informatiques doivent faire partie du périmètre.

Dans un besoin de suivi budgétaire, les consommables peuvent également faire partie du périmètre à auditer.

Vous pouvez faire un audit de manière ponctuelle comme de manière régulière grâce à l’utilisation d’un outil informatique automatisé.

Quelle partie de votre infrastructure devez-vous auditer ?

Comme nous l’avons cité précédemment, les machines (poste de travail, serveur, téléphone mobile), les services applicatifs (logiciels métiers, outils dans le cloud) et les équipements réseaux doivent être inclus dans le périmètre d’audit.

Votre audit doit vous permettre de répondre à plusieurs questions :

  • Combien de machines ai-je sur mes réseaux physiques et virtuels ?
  • Ai-je une cartographie me permettant de définir l’environnement informatique de mon entreprise ?
  • Les périphériques et éléments “hardware” de mes machines doivent-ils être changés prochainement ?
  • Quels sont les logiciels utilisés par les salariés ?
  • Avons-nous payé l’ensemble des licences de ces différents logiciels ?
  • Quelle est la part de logiciels propriétaires et open source ?
  • La configuration et le paramétrage de mes machines physiques et virtuelles suivent-elles les préconisations de sécurité de l’ANSSI ?

Un audit est avant tout un état des lieux, mettant en avant les points forts et les faiblesses de la gestion du parc informatique de l’entreprise.

Le but de l’audit est de fournir une liste d’actions à prioriser. Elles constituent une maintenance préventive permettant d’éviter des défaillances et dans le pire des cas, un sinistre.

C’est sur la base de cet inventaire du matériel que se crée un plan de reprise d’activité. Il est donc impératif de garder une maintenance constante de son parc informatique.

De la gestion des licences à la documentation et la cartographie des réseaux, votre société doit mettre en place ces actions ou se faire accompagner.

Quelle est la différence entre un audit de parc informatique et un audit de sécurité informatique ?

Même si ces deux audits sont très proches sémantiquement parlant, ils ne répondent pas au même besoin.

L’audit de parc informatique permet de fournir une cartographie. Un instantané de ce qu’est l’outil informatique de l’entreprise à un instant donné.

Même s’il peut dans certains cas détecter une erreur de paramétrage, cet audit n’a pas pour objectif de chercher une quelconque faille de sécurité.

Le plus souvent, l’audit de parc informatique permet de détecter des points de suspicion d’un éventuel incident cyber.

Par exemple, si l’audit détecte l’utilisation de logiciels non approuvés par la DSI (appelée communément Shadow-it) ou la présence de données confidentielles hors de l’entreprise, dans ce cas, un audit de sécurité  doit être fait.

Les services informatiques essentiels comme le serveur Active Directory, un NAS ou encore les sauvegardes des données remontent le plus souvent des ajustements à opérer.

Pourquoi faut-il externaliser la gestion de son parc informatique ?

Faire appel à un partenaire informatique à travers un contrat de maintenance ou d’infogérance permet d’améliorer significativement la maintenance opérationnelle de votre parc informatique.

Le prestataire informatique va la plupart du temps homogénéiser ses services permettant ainsi de gérer efficacement la continuité de l’outil informatique de votre entreprise.

En automatisant le suivi et la veille des événements de vos réseaux, la société de service informatique a la capacité de générer des alertes et de vous notifier dès le moindre problème.

Selon le niveau de contrat de maintenance, cette dernière peut également appliquer les correctifs nécessaires de manière proactive.

Pour les entreprises n’ayant pas de service informatique interne, le prestataire a la capacité de proposer des solutions de télémaintenance, hotline téléphonique, astreinte sur site.

Pour les contrats de maintenance les plus complets, le périmètre de prise en charge s’étend du câblage au dépannage informatique. La résolution de pannes intervient suite à une intrusion, jusqu’à la réponse aux incidents.

Pour finir, l’externalisation informatique permet également de gérer simplement votre budget. Aucun coût caché n’est à déplorer, le prestataire supervise en temps réel votre parc informatique.  Vous savez ainsi à l’avance les investissements futurs à prévoir dans le changement du matériel.

Cyber Preventys intervient sur tout le Grand Est, en Ile-de-France et à Luxembourg pour vous accompagner dans la mise en ouvre de mesures de sécurité informatique. N’hésitez pas à contacter nos experts en cybersécurité pour recevoir un devis d’audit de parc informatique personnalisé.

Source photos : Canva

4.7/5 - (3 votes)
4.7/5 - (3 votes)