Comment bien choisir son data center ?

13 décembre 2022

Les data centers apparaissent comme des solutions sécurisées pour héberger les données des entreprises. Cependant, le nombre croissant d’offres peut rendre difficile le choix de celui-ci. Dans cet article, Cyber Preventys fait le point sur les informations essentielles à vérifier pour s’assurer de faire le bon choix.

Localisation

L’emplacement de votre datacenter est un point primordial dans son choix. En effet, plus un data center sera loin de votre entreprise, plus les performances Internet et les transferts de données seront ralentis.

Si le datacenter ou le siège social du fournisseur est situé aux Etats-Unis, sachez que les lois y sont bien différentes qu’en Europe. Des lois ayant des effets extraterritoriaux peuvent s’appliquer et faire en sorte que vos données soient communiquées hors UE. Veillez donc à choisir un datacenter et un fournisseur européen pour toujours maitriser vos données.

La qualité et la disponibilité du service

La disponibilité des services d’un data center est la pierre angulaire permettant la continuité d’activité de ses clients. Pour garantir la meilleure disponibilité, de nombreuses sécurités physiques et logiques sont mises en place.

Pour avoir une idée de la disponibilité du réseau et du temps d’interruption potentiel, tout se joue après la virgule : plus le taux de disponibilité est élevé, plus le temps d’interruption est moindre. Ainsi, un réseau garantissant un fonctionnement à 99,999% sera bien meilleur qu’un autre proposant 99,9%. Le temps de panne autorisé peut varier de plusieurs heures par an ce qui peut grandement impacter les opérations.

Le prix

C’est le critère auquel on prête souvent le plus d’attention. Toutefois, il est nécessaire de bien regarder toutes les sources de coûts :

  • Le prix de location de la surface ou de la baie
  • Le prix de l’électricité, souvent exprimé en KVA ou KW
  • Le prix des cross-connects, également appelé déport, elles permettent de relier vos baies à celles des autres occupants du data center pour y chercher des services
  • Le prix du « Hands and Eye », un service permettant de faire appel aux techniciens du data center pour effectuer à votre place des opérations de bases comme le branchement d’une fibre optique

Sécurité, Tier et sûreté

Le contrôle des accès physiques d’un data center est le maillon essentiel de toute politique de sécurité. Ces contrôles concernent le bâtiment lui-même, son périmètre et les serveurs qu’il abrite au sein de ses murs. Ils reposent principalement sur des dispositifs technologiques (vidéosurveillance, lecteurs biométriques, badges, etc.).

La notion de « Tier » correspond à une classification de la fiabilité et de la sécurité des data centers. Il existe quatre niveaux de Tier : I, II, III, IV. Pour répondre aux exigences de classification, un data center Tier III est équipé d’un réseau électrique entièrement redondant. Il est alors capable d’assurer une continuité des services délivrés en cas de panne ou d’incident sur la source d’alimentation principale.

La sécurité doit tout de même être multi-niveaux pour garantir un service opérationnel. Cela implique le maintien de la fourniture électrique, les procédures éventuelles de sauvegarde et de PRA, la surveillance physique des lieux, les interventions sur les incidents et incendies, la conception et la sécurisation des armoires, etc.

Besoins en surface et densité énergétique

Tous les data centers n’offrent pas les mêmes possibilités en termes de consommation énergétique par baie. Si vous souhaitez remplir votre baie de serveurs, prenez garde à ce point sous peine de devoir prendre plus de baies que prévu.

Respect de l’environnement

Depuis plusieurs années les data centers cherchent à réduire leur consommation d’énergie. Parmi les bonnes pratiques, on retrouve le refroidissement des salles par free cooling, le confinement des allées d’air froid et d’air chaud mais également l’usage d’énergies renouvelables.

Pour vous assurer d’une installation à l’état de l’art, la certification ISO 14001 est la référence en termes de management environnemental.

Un data center peut également entreprendre d’autres actions moins attendues mais qui feront preuve de sa bonne volonté : recyclage des eaux de pluie pour l’arrosage extérieur ou réutilisation de la chaleur dégagée pour le chauffage de bâtiment publics.

Flexibilité

Les besoins en matière de données évoluent rapidement au cours du temps. Cependant, il est souvent difficile de faire évoluer ses besoins dans le même data center. Il est donc important de bien mesurer la flexibilité des offres proposées par les data centers. Pour répondre à cette question, vous pouvez vous demander s’il est possible d’augmenter facilement les capacités de stockage allouées à votre entreprise ? Est-ce possible d’alterner ou de combiner des modèles de collocation ou de stockage privé ?

Ces questions permettent de savoir si le datacenter propose une infrastructure flexible qui peut évoluer rapidement dans le but de supporter les besoins de votre entreprise.

Besoin de vous assurer de la confidentialité de vos données ?

Sauvegardez vos données dans notre datacenter hébergé en France, dans le Grand Est et certifié TIER 3. Ce data center possède plusieurs circuits d’alimentation en électricité et de distribution de refroidissement pour plus de sécurité.
Nous contacter